PROJET : CAMPS CHANTIERS INTERNATIONAUX ETE 2020 AU TOGO - RENDEZ-VOUS DES ECHANGES CULTURELS INTERNATIONAUX

 

 

Qu’est-ce qu’un volontaire bénévole ?

Un volontaire bénévole est une personne qui rend service sans être obligé. Cette personne s’investit physiquement et intellectuellement voire financièrement dans ce service sans rien attendre en retour. Il le conçoit comme un don à des nécessiteux.

Qu’est-ce qu’un camp chantier ?

Un chantier, c’est deux à trois semaines de vie commune pendant lesquelles, des volontaires étrangers comme nationaux (filles et garçons âgés de 18 ans au moins voir 17 ans parfois, femmes, dames et hommes, monsieur âgés de 30 ans à 80ans parfois) participent à la réalisation d’un projet au profit d’une communauté donnée. Les travaux sur un chantier varient selon les besoins des localités. La participation active de tous les volontaires, une symbiose parfaite et une harmonie du groupe constituent les facteurs de la réussite du camp chantier. Un chantier, est un lieu de rencontre, d’échange culturelle et d’expérience, un lieu du savoir-faire et du savoir vivre en compagnie d’autres personnes. Les travaux sur un chantier sont bénévoles, mais exigent la participation matérielle et financière de tous les volontaires qui les exécuteront. Le nombre de volontaires sur un chantier est compris entre 10 et 30 personnes et il n’y a aucune distinction de race, de religion ou de conviction politique. Toutefois le séjour ou la durée du camp chantier est exempte de toute discussion à caractère politique.

Pourquoi un camp chantier ?

Il est de plus en plus facile et surtout à la mode d’aller en Afrique en tant que touriste. Passé des vacances, ça peut être sympa, mais vous ne découvrirez pas réellement l’Afrique en général et le Togo en particulier. En faisant un chantier par contre vous rentrerez directement en contact avec la population locale ; en travaillant avec eux vous aurez un bon aperçu de leur vie quotidienne ; vous irez dans des endroits où jamais vous n’auriez mis pied en tant que touriste. De plus vous finirez par vous faire des amis avec la communauté locale : l’échange n’est pas uniquement humain mais aussi culturel. Le tourisme a le plus souvent un impact mauvais (mauvais c’est trop fort, utilisons plutôt peu positif) sur la communauté locale. Bien sûr, il est source de revenu, mais ce revenu n’est pas, bien souvent redistribué aux habitants. Ce tourisme engendre parfois l’exploitation des gens et souvent, la perte des traditions et des cultures ainsi que la détérioration des paysages. En faisant un chantier, donc vivant et travaillant ensemble, on espère que les gens venant du monde entier apprendront à comprendre et à respecter les autres cultures plutôt que de les exploiter.

Règles de vie en collectivité

Compte tenu du partage d’un lieu de vie entre plusieurs personnes, des règles et des comportements sont à respecter.

Le volontaire est appelé à observer un certain nombre de règles pour pouvoir consolider la cohésion du groupe. Sur chaque chantier, chaque volontaire est tenu de respecter un calendrier de roulement précisant le déroulement du séjour. Nous devons oublier les conforts dans lesquels nous vivions en faveur la plupart du temps des nattes à la place du lit, des toilettes traditionnelles et des douches de fortune, des lampes tempêtes, des lampions, du matériel de cuisine de fortune, de moustiques et autres insectes.

 

Des fois, des salles de classes servent de

logement, ou bien une grande salle peut servir de salle à coucher à toute l’équipe…C’est en cela même la vie du volontaire et il n’y a rien de plus intéressant que de partager ces moments-là ensemble. Les volontaires organisent également des activités de loisirs : des randonnées sur les montagnes, dans les forêts, des soirées culturelles ou autres activités sportives. Les volontaires sont alors appelés à apporter des jeux qu’ils en possèdent et peuvent contribuer à une bonne ambiance sur le chantier.

Les activités doivent s’organiser en groupe car la vie collective est de règle. Les volontaires sont tenus d’évoluer toujours en groupe. Les différentes sorties doivent se faire en groupe ; ceci va dans l’intérêt supérieur des volontaires pour des raisons de sécurité. Retenons que le camp chantier n’est pas un lieu de débauche. Nous savons tous que là où des hommes ou des femmes se regroupent, le sentiment bat son plein, ce qui est encore très poussé au niveau des jeunes. Alors, nous ne disons pas non aux rencontres amoureuses, mais que cela se passe dans le respect de la pudeur, c’est-à-dire des autres. Dans nos milieux, surtout ruraux, et par rapport à notre culture, où la gérontocratie est de mise, l’on n’admettra pas de voir deux s’embrasser dans la rue dans un libertinage et surtout devant les petits ou les autorités locales. Ceci parce que la vision de la chose n’est pas la même qu’en Europe.

CAMPS CHANTIERS

REGLEMENT INTERIEUR SUR LES CAMPS CHANTIERS

L’équipe de cuisine a pour tâche de préparer le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner pour le groupe durant la journée. L’équipe de ménage se doit de débarrasser la table après le repas, mettre au propre la cuisine et les sanitaires et balayer le réfectoire (salon). Mais le balayage des dortoirs est propre à chaque membre occupant. L’équipe de vaisselle lave les plats et les ustensiles de cuisine après chaque repas. Notez que ces chantiers internationaux qui s’organisent nécessairement autour d’un projet d’intérêt général et qui sont des carrefours de rencontres interculturelles favorisent l’apprentissage de la citoyenneté, suscitent l’émergence de solidarité locale et permettent la mobilisation de volonté autour de la valorisation du patrimoine, qu’il soit culturel, naturel ou bâti et sont des lieux de formation. La plupart des maisons ne disposent pas de pompe ou de forage en leur sein. Donc l’équipe de corvée d’eau doit chercher de l’eau dans un puits à côté ou un peu plus loin pour la boisson, pour la cuisine et pour la vaisselle. Mais chaque volontaire doit chercher de l’eau pour son bain personnel et pour sa lessive. 

Respect de la tranquillité d’autrui

Il faut tenir au respect des voisins au niveau du bruit, mais également à celui des autres habitants de la maison si certains d’entre eux dorment.

 

 CONDITIONS DE PARTICIPATION DE CAMPS CHANTIERS

Les conditions de participation aux chantiers de AJPEC-TOGO sont les plus simples, aucune qualification n’est exigée pour prendre part à nos activités, ce qui compte c’est la motivation.

• La durée du chantier est de 2 à 4 semaines.

• Tout le monde peut participer aux chantiers de l’AJPEC-TOGO à condition que le volontaire ait au moins 18 ans ou se munir d’une autorisation parentale au cas contraire.

• Aucune qualification professionnelle n’est exigée

• Faire parvenir à l’adresse association.enfance.education@gmail.com, votre cv et lettre de motivation

• S’engager à respecter les structures traditionnelles, les règles et les tabous des milieux où se déroule le chantier.

• Etre volontaire au sens large

• Aimer son prochain sans discrimination, aucune (de race, de sexe, de religion, ou autres)

• Etre couvert par une assurance

• Langue : minimum Français et Anglais

Le Togo est un pays francophone, donc nos chantiers sont ouverts à toute personne capable de s’exprimer en Français ou en Anglais

NB : Les frais de participations au chantier sont fixés à 75 euros par semaine payables en une tranche en arrivant soit en Francs Cfa, ou en Euros ou équivalent en Dollar. Ces frais ne sont payables par le volontaire qu’une fois arrivé à Lomé et conduit au siège de l’association et après les opérations de change.

• Le volontaire assure son billet d’avion Aller et retour, mais l’AJPEC-TOGO disposée à conseiller aux volontaires les meilleures compagnies fiables et les moins coûteuses.

• Brussels Airlines

• Royal Air Maroc

• Air France

• Afriqiyah Airways

UTILISATION DÉTAILLÉE DES FRAIS DE PARTICIPATION

Avec la non acceptation des chèques français et l’impossibilité de faire des virements, le paiement s’effectue donc en liquide/espèce (€uros ou Francs CFA). Ces frais de participation servent tout juste à couvrir les besoins basiques du bénévole et du volontaire. C’est-à-dire que:

* Les frais de participation couvrent :

•   Hébergement à Lomé et sur le chantier

• Restauration complète (petit déjeuner, déjeuner, dîner et dessert)

•   Frais d’inscription

•   Accueil et transport aéroport de Lomé, consulat, banque, Tee shirt d’AJPEC-TOGO

•  Le dîner du premier jour/premier soir et du lendemain de l’arrivée du volontaire

•    Transports aller - retour du chantier

•   Transport Lieu d’hébergement - aéroport pour le départ du volontaire.

* Une partie de ces frais de participation vont à la gestion de l’association :

Appui institutionnel (Coordination et suivis des projets en cours, frais administratif : loyer, téléphone, Internet, électricité, poste, fax, déplacement, assurance, formation, réunion, prospection, fourniture de bureau)

- Le réveil sur le camp chantier est 6 h et les activités journalières débutent à 8 h

- Tous les bénévoles doivent activement participer aux corvées quotidiennes

- Tout repas organisé par les bénévoles en dehors du camp chantier ou de ceux programmés par l’association et le groupe de bénévole seront à leur charge.

- Tous les bénévoles ont droit à trois repas par jour : (petit déjeuner), déjeuner et dîner accompagnés de dessert.

- Tous les bénévoles doivent être présents autour de la grande table lors des repas et des réunions sur le camp chantier.

- La rédaction d’un rapport journalier à tour de rôle par les bénévoles est obligatoire

- Le respect mutuel entre bénévoles sur le chantier est très important.

- Le respect des traditions et coutumes du village sont obligatoires par tous les volontaires.

- Il est strictement interdit aux bénévoles de dormir hors du campement.

- Tout acte de racisme, de ségrégation, et de discrimination est sanctionné sévèrement voir même un dé-campement immédiat.

- Tous bénévoles qui se décampe délibérément n’est plus sous la protection ni à la charge de l’association et devient responsable de ses actes.

- Tout acte de vente de spéculation, d’arnaque d’un quelconque bénévole est pénalisé d’un rappel à l’ordre ou d’un dé-campement illico.

- Tout acte de viol, de vol, harcèlement de tout genre engage la responsabilité de son auteur qui répondra de ses actes devant les autorités administratives compétentes et conformément aux lois en vigueur dans la république Togolaise.

- Toutes les sorties se font en groupe, toute sortie quelconque de certains bénévoles doivent au préalable être signalées à l’animateur et ne se feront qu’après l’autorisation de ce dernier.

- Le règlement des conflits doit se faire de façon pacifique sous la direction de l’animateur.

- Toute forme de suggestions pour le bon déroulement du chantier est la bienvenue.

 Les langues autorisées sur le chantier sont le Français et l’Anglais.

CHAQUE BÉNÉVOLE DOIT CONTRIBUER A A RÉUSSITE DE CE CHANTIER EN RESPECTANT SCRUPULEUSEMENT CE PRÉSENT RÈGLEMENT

Participation aux tâches quotidiennes

Il n’est pas exclu qu’il soit demandé aux bénévoles et volontaires de participer régulièrement aux tâches liées au nettoyage, à la cuisine, à la vaisselle. Souvent, il y a des groupes de corvées qui se sont constitués et ces groupes assument leur tâche quotidienne selon une manière rotative établie où chaque bénévole est appelé à participer chaque jour à une corvée durant le chantier…

Déroulement des activités

Le groupe des volontaires bénévoles vit ensemble et travaille environ 7 heures par jour et 5 jours par semaine. Les matinées sont principalement réservées pour l’activité proprement dite et les après-midi sont consacrés pour les activités secondaires. Les mercredis et les vendredis après-midi sont consacrés aux animations et loisirs aux enfants.

EMPLOI DU TEMPS JOURNALIER

06 H 00…….....RÉVEIL EQUIPE DE CUISINE  06H30…........….……….... RÉVEIL GÉNÉRAL

07H-7h45.......PETIT DÉJEUNER + LECTURE DE RAPPORT

08H00……………….DÉBUT DES ACTIVITÉS11H30.............…………..FIN DES ACTIVITÉS

12H30…........……………………..DÉJEUNER

13H-15H………………………………..PAUSE

15H00…………......REPRISE DES ACTIVITÉS

17H00………..………….FIN DES ACTIVITÉS

19h00…………….....………………….DÎNER

22H00…….. ..FERMETURE DES DORTOIRS

Fonctionnement des groupes de corvées

Les tâches quotidiennes : achats, cuisine, vaisselle etc. sont faites à tour de rôle par les petites équipes formées à cet effet. Le groupe est scindé en 4 équipes A, B, C et D.

Voici le tableau de fonctionnement des corvées :

CUISINE ; MÉNAGE ; VAISSELLE ; EAU

LUNDI A B C D - MARDI B C D A - MERCREDI C D A B

JEUDI D A B C - VENDREDI A B C D - SAMEDI B C D A

DIMANCHE C D A B

Pourquoi les frais de participation ?

Il est à noter que nous ne recevons aucune subventions ni aide venant de l’Etat et de nulle par ailleurs. C’est donc les cotisations des membres de l’association et les frais de participation au chantier des volontaires nationaux, internationaux et membres du bureau qui servent à financer :

• Le fonctionnement du bureau national

• La gestion du secteur chantiers internationaux

• Les projets

• Les relations internationales

• Les frais d’équipements et de service (Téléphone, fax, poste, loyer etc.)

• L’accueil des volontaires à moyen terme, la participation des nationaux de l’AJPEC-TOGO.

Les nationaux Togolais membre de  l’AJPEC-TOGO sont majoritairement des étudiants, des personnes exerçants des professions libérales. Vous y retrouverez des artisans sculpteurs, batikeurs, dessinateurs, des maçons, des menuisiers, des cuisiniers, des chaudronniers, etc....

Durant l’année ceux ci participent à des réunions hebdomadairement organisées par AJPEC-TOGO et aussi des formations sur les thématiques de l’heure surtout ceux se rapportant aux différents projets de l’association et diverses activités programmées échelonnées sur toute l’année.

Généralement à la rencontre le premier dimanche du mois, ceux ci versent des cotisations 600 FCFA . En sommes sur toute l’année ils versent une participation d’environs 7200 FCFA.

Alors quand vient la période des camps chantiers et autres activités ils versent juste une modeste contribution qui est de 7000FCFA soit en environs 10 Euros.

Aussi faudrait le mentionner que les cotisations des membres actifs ne sont pas significatives de participation directe aux activités. La régularité aux réunions hebdomadaire leur est obligatoire et suivie par une liste de présence, la ponctualité, l’assiduité et en fin avant le début des chantiers tous les nationaux passent obligatoirement un test d’évaluation pour que le bureau de l’association puisse juger de leur aptitude à mener à bien le projet et à mettre en pratique les consignes des formations reçus.

Après le test d’évaluation, une grande réunion de restitution est organisé suivit d’un week end de préparation au départ sur les chantiers.

En définitive, la participation versée à la fois par les bénévoles nationaux et internationaux sert aussi à assurer le suivi des projets pour leur pérennité, et à la vie de l’association durant au moins une année d’exercice.

Nous avons fait la description des projets en tenant compte des types. Pour toutes informations et en ce qui concerne le travail à faire, prière de vous référer surtout au type de projet.

Le Staff de l’AJPEC-TOGO se veut être à l’écoute de ses volontaires mais aussi de la communauté d’accueil avec laquelle elle donne son appui/accompagnement en matière de développement local et participatif.

S’inscrivant dans le cadre d’un apprentissage interactif et interculturel, les projets de l’AJPEC-TOGO servent à donner vie aux communautés rurales marginalisées d’une part et un projet de vie et d’engagement futur à tous ses volontaires d’autre part. Au rendez-vous du donner et du recevoir, notre credo est la solidarité humaine : " Se parler pour mieux se connaître, se connaître pour mieux échanger, échanger pour mieux se comprendre " Tel est notre ultime mission. Ci-dessous, le recoupement en fonction des types de projets et des objectifs spécifiques. Outre ces activités, un travail de fond se fera en collaboration avec la communauté promotrice du projet et avec tous les volontaires. Il faut surtout noter que c’est dans le souci de favoriser l’échange et le brassage interculturel qu’AJPEC-TOGO met en œuvre ses projets. C’est ce qui justifie à juste titre l’organisation des soirées culturelles et récréatives tout en créant des espaces de discussion pour mieux se comprendre et se connaître.

IDÉES POUR FINANCER VOTRE VOYAGE DE SOLIDARITÉ 

INTERNATIONALE

Vous envisagez de partir faire une mission avec AJPEC-TOGO, mais vous vous interrogez sur la manière dont vous allez trouver de l’argent nécessaire ! Pas de panique, vous trouverez sur cette affiche un certain nombre de pistes pour vous aider à réaliser votre projet.

La plupart des volontaires qui partent en mission humanitaire ou solidaire chaque année ne disposent pas d’emblée des fonds nécessaires. Nombreux déjà sont ceux qui ont dû trouver les fonds autour d’eux. En plus de l’argent récolté, ils ont développé des qualités d’organisation, d’autonomie et un esprit d’initiative que des employeurs aiment d’ailleurs voir CV.

Contact au Togo

KODZOVI Sebia

Email : sobatakomlasebia@gmail.com

association.enfance.education@gmail.com Tél.00228 92738683/92O73135/99081408

  • Facebook Social Icône

Enregistré sous le numéro4299/Récépissé N°1009/ MAT-SG-DAPOCA/ Publié au J.O du 16/05/2008

B.P. : 81134  Lomé-Togo / Tél : +228  97365999- 99081408-92738683/ E-mail :association.enfance.ajpectogo@gmail.com

  • Twitter

Contact en France

Association Normande du Geste pour l’Education (ANGE) Présidente : Stéphanie PROVOST Email : titestef9@hotmail.com

Tél. : 0619022599