PROJETS

PROJET ACTUEL

PROJET ACTUEL AJPEC veut une fois encore renouveler, renforcer et élargir son action et surtout se spécialiser. A cet effet, six (06) camps- chantiers d'une vingtaine de volontaires par chantier seront mis en place de JUILLET en SEPTEMBRE 2017 dans Six (06) villages de quelques milliers d'habitants à savoir : Danyi Dzogbegan, Sokode, Agoe Akodessewo, Kara, Kpélé Tutu et Baguida- Avepozo . Pédagogie, éducation, animation jeux et loisirs avec les enfants, organisation des journées Culturelles favorisant l’échange culturel, sensibilisation sur les IST/SIDA et formation sur les méthodes de sensibilisation sur les IST/SIDA, le reboisement constituent les trames de notre action. Il s'agit de permettre une prise de conscience des problèmes réels sur le chemin du développement. Cela passe entre autre par l'Education et Animation avec les Enfants +Loisirs. Ainsi, les projets d’activités consistent à donner des cours de soutien scolaire aux enfants dans chacun des six villages cités plus haut .A la fin des activités, les enfants seront soumis à une évaluation qui sera sanctionnée par des prix constitués des articles scolaires. En parallèle seront mis en place des cours d’alphabétisation pour les personnes âgées qui désireront s’initiés aux principes fondamentaux de la langue française et aux petits règles de mathématique. Des activités comme : l’initiation au rythme de djembé, à la langue EWE (langue la plus parlé au Togo), KABYE (parlé au Nord du Togo) et KOTOKOLI (parlé à SOKODE au nord) seront aussi organisées sur les camps-chantiers.

MOYENS EN ŒUVRE

- Ressource humaine: Elle se repose essentiellement sur la volonté des volontaires .Les volontaires nationaux et étrangers constituent les éléments moteurs du projet car c'est grâce à eux que le maintien scolaire se déroule sans inquiétude. - Ressource financière: Le budget du projet se repose essentiellement sur les frais de participation des volontaires.C'est un projet qui manque d'aide ou subventions de la part des organismes nationaux ou internationaux. Chaque camp- chantier à son budget à lui selon le nombre de volontaires participant au projet. Ce fond permet de faire les dépenses au niveau de la restauration (durant tout le séjour des volontaires), de l’hébergement (à Lomé et sur le chantier), du transport des volontaires de l'aéroport à la maison et de Lomé sur le chantier (aller et retour). L’utilisation des matériels constituent également une des dépenses du projet.

OBJECTIFS DU PROJET

Ce projet vise spécifiquement à : • Promouvoir le volontariat • Promouvoir l'éducation populaire surtout des enfants et des jeunes • Lutter contre le travail des enfants • Promouvoir l'échange culturel • Découvrir d'autres civilisations • Offrir aux enfants un moyen d'épanouissement autre que ceux qu'ils ont habituellement. • Sensibiliser les populations rurales sur les IST/SIDA et les grossesses précoces et concilier les parents sur les droits fondamentaux de la petite enfance et de la jeune fille • Reboiser l’espace scolaire, sanitaire et social Travail à faire: Les volontaires bénévoles donneront des cours de soutien dans les matières suivantes :Français, Math et physiques, Anglais, Espagnole, Sciences naturelles, Calcul général, Histoire, Cultures générales, Théâtre, Jeux Sketch, Chanson, Poème et autres.....à des enfants de 5 ans à 15 ans de l'école primaire et de 15 à 22ans qui n'ont pas la possibilité de partir en voyage pendant les vacances Des activités récréatives et d'animation seront aussi organisées avec eux .Chaque volontaire donnera des cours dans la matière de son choix. Les volontaires sensibiliseront la population sur les IST/VIH/SIDA ainsi que les ports corrects des préservatifs ainsi que les grosses précoces et reboiseront les espaces libres des cours d’écoles, des dispensaires etc.…

CONCLUSION

Conscient que le développement d'une société ne peut s'effectuer sans des bases éducatives et culturelles assez solide, AJPEC-TOGO veut cette année encore, par ses actions insistées plus sur l'éducation de base, moyen de sortir de la pauvreté accrue et engager une lutte contre le travail des enfants ainsi que la violation des droits des jeunes filles. C'est dans cette optique qu'AJPEC met sur pied, pour cet ETE 2017 Six (06) camps - chantiers dont le thème est : l'Education et Animation avec les Enfants + Loisirs. Ainsi AJPEC-TOGO invite les volontaires de par le monde à l'aider par leur participation aux camps - chantiers pour la pleine réalisation de ce projet. Elle lance également un appel très pressant aux organismes nationaux et internationaux de bien vouloir soutenir ce projet aussi bien financièrement, moralement et matériellement car AJPEC-TOGO manque de moyens d'action.

PROGRAMME DE CAMPS CHANTIERS INTERNATIONAUX ETE 2018 AU TOGO

QU'EST-CE QUE LE CAMP-CHANTIER ?

 

Il s’agit d’une période de trois semaines au cours de laquelle les volontaires expatriés et nationaux séjournent en un milieu urbain ou rural pour mener des activités de développement. Le chantier est un coup de main, une vie de groupe, une expérience de travail à l’étranger, une rencontre interculturelle, une découverte de soi et de l’autre, une rencontre de gens de différents horizons, un partage, une découverte……… Ce ne sont pas seulement des chantiers !!!

 

C’est la découverte du Togo profond. Un changement total depuis la descente de l’avion ; la chaleur, la terre rouge ou sablonneuse, les odeurs si particulières, autour de vous, les femmes, en pagnes, le bébé au dos, la jarre sur la tête. Lomé est une capitale grouillante de vie, des taxi brousses surchargés de passagers et de bagages jusque sur le toit et des taxi-moto appelés Zemidjan surgissent partout sur des routes parsemées de trous. Et partout des hommes et des femmes noirs à perte de vue, noirs tout noir, et vous ……. ? Si blanc…….. ? Si jaune ? Et si différents. C’est aussi la visite de sites touristiques tels que le mont Agou (le point culminant du Togo), les cascades de Kpimé et de Womé, la faille d’Alédjo, le marché aux fétiches, le lac Togo (avec des pirogues), la balade en forêt et dans les champs de café, cacao.

 

Qui peut participer aux camps chantiers ? Toute personne âgée d’au moins 18 ans, animée de bonne volonté, ayant une motivation et désireuse d’apporter sa contribution pour le développement de nos communautés. Quand ont lieu les camps chantiers ? Les chantiers ont lieu pendant les vacances d’été (de juillet à septembre) et d’hiver (décembre- janvier). Qu’est-ce qu’un camp chantier international? C’est trois choses à la fois, à savoir une action volontaire et bénévole, un travail à réaliser et une vie collective. Une action volontaire et bénévole Les volontaires ne sont pas rémunérés. Ils s’engagent à participer à la réalisation d’un travail selon le contrat entre l’association et le demandeur (village ou association pour laquelle le chantier est effectué).

 

Les volontaires constituent une main d’œuvre gratuite pour la communauté de base ayant sollicité l’association pour la réalisation d’un projet. Le chantier s’inscrit dans un projet local. Dans cette dynamique, la population et les volontaires sont associés La réalisation d’un travail. Les travaux sont accessibles à tous et ne nécessitent pas de compétence ou qualification particulière : promouvoir l’éducation de base de la petite enfance, promouvoir les cours de perfectionnement et animation en milieux scolaires[ loisir enfant], promouvoir la sante l’hygiène des enfants, rénover des centres d’accueil ou bibliothèque, rénover les écoles, sensibiliser et concilier les efforts des parents sur la notion des Droits des enfants, sensibiliser une population sur le danger qu’est le SIDA et MST(Maladies sexuellement transmissibles) /PALUDISME, promouvoir l’art etc. .

 

La démarche volontaire des participants est par contre primordiale pour le déroulement des chantiers. Une vie collective -De trois (3) semaines généralement - Une équipe de personnes de différents pays se regroupent en vue de la réalisation d’un projet local. Toute la vie collective est à gérer en groupe : l’organisation du travail, les repas, les temps de loisirs, etc. Le logement, la plupart du temps, est sommaire. Les horaires de travail sont adaptés par le groupe aux conditions locales. A la fin du chantier une évaluation permet de faire le point sur ces quelques jours de cours. Des prix sont donnés aux élèves participants.

 

En ce qui concerne les missions, aucune compétence ou formation particulière n’est exigée pour ce chantier, c’est la motivation et la bonne volonté qui comptent puisque les cours de soutien au primaire permettent l'apprentissage de la lecture et de l'écriture avec les plus petits en difficultés .Il est demandé aux volontaires qui s'occupent des enfants du primaire d’être très patients pour pouvoir les aider à assimiler des connaissances ou bien combler des lacunes. Les enfants n’ont pas la même capacité ou le même niveau que les vôtres.